Activités

ACTIVITES

1. Les liens avec la Culture

Le CARIA est subsidié par l’Education permanente et nous faisons partie des associations socio culturelles. Nous désirons intégrer la notion de culture autant que celle de l’alphabétisation dans notre approche éducative. De plus nous recevons les tickets article 27 qui rendent la culture artistique plus accessible à notre public et aux finances de notre association. Différentes sorties, de l’association ou par petits groupes, sont organisées. Une fiche projet est complétée pour chaque sortie.

  •  Projet avec la bibliothèque Breughel

Différentes animations sont réalisées avec les groupes du CARIA et sont consacrées à la découverte des livres, des récits de vie. Les personnes découvre ainsi la Bibliothèque Breughel et son fonctionnement.

  • Ciné à la carte à l’Espace Magh

Des films sont choisis pour leur thème et leur facilité de compréhension, lors des réunions de coordination de quartier.

Les séances se déroulent à l’Espace Magh. L’ensemble des apprenants du CARIA est invité à voir les films. Mais un groupe prépare et assure un suivi de la projection.

Cette formule s’organise en trois temps :

    • Une séance de préparation avec un travail d’observation et de déduction : affiches des films, photos des scènes, et courte séquence vidéo sans son pour Wajda.

    • Visionnage du film à l’Espace Magh avec prise de notes des remarques à la sortie du film

    • Travail de comparaison sur les hypothèses émises lors de la séance préparatoire et débat autour des sujets forts des films.

Lors de ce débat certains extraits peuvent être visionnés à nouveau.

2. Les ateliers

  • Cours de calcul

Il y a un groupe de niveau 1 qui explore les chiffres de 0 à 100 dans les additions et les soustractions (calcul mental et calcul écrit) et la lecture des chiffres.

Le groupe de niveau 2 revoit les différentes notions abordées. Nous continuons l’apprentissage du calcul avec de nouvelles notions : la multiplication, la division et le rapport avec l’euro. Les unités de mesure sont étudiées : les poids, les capacités, les grandeurs, le temps/les heures, la température.

Les personnes intègrent le calcul dans la vie de tous les jours par une analyse critique des dépliants publicitaires et la lecture d’un ticket de caisse.

Les notions de crédit, d’intérêt, des pièges à la consommation sont également abordées à partir des témoignages des apprenantes.

  • Le cours d’informatique

C’est la découverte du matériel informatique et l’apprentissage pratique (utilisation de la souris, du clavier, du traitement de texte sur Word , un aperçu de la navigation sur internet et l’envoi de mail ).

Le cours d’informatique du soir  rassemble différentes personnes avec une mixité de genre et une mixité sociale. Le programme du cours est sensiblement le même que celui de la journée.

  • La mobilité en ville

Cet atelier s’organise autour de différents axes de travail :

    •   Appréhension et manipulation de l’outil informatique : exercices via les CD ROM

    •  Compréhension et utilisation du vocabulaire spécifique

    •  L’orientation, comment se déplacer en ville : découverte des différents moyens de transport, lecture d’un plan, d’un horaire

    •   L’examen théorique du permis de conduire

Cet atelier a pour objectif principal de rendre les apprenantes autonomes dans leurs déplacements mais aussi dans leur méthode de travail.

  • Les mercredis citoyens

Dans une démarche de pédagogie participative et d’éducation permanente est demandé aux participants de l’atelier de choisir les thèmes abordés

L’utilisation de supports variés : photos, documents authentiques, journaux, dvd, exposition… permet d’aborder des notions complexes avec beaucoup de dynamisme.

  • Table de conversation

Tous les vendredis de 9h à 12h des personnes se réunissent autour de la table pour aborder différents sujets ayant comme support des extraits d’articles de journaux  traitant de l’actualité.

  • La couture

Le nombre de femmes est toujours important pour l’atelier couture où elle apprennent à découper un patron et à coudre à la machine.

3. Projet : « Halte santé »

Nous désirions impliquer les personnes dans la gestion de leur santé, ce qui passe inévitablement par l’alimentation et le sport.

  • L’atelier cuisine

Une diététicienne du Réseau santé diabète vient une fois par mois. L’atelier cuisine promeut toujours une alimentation équilibrée et variée. On essaie de sensibiliser les personnes pour changer leurs habitudes alimentaires :

    • Manger moins de pain au repas principal

    • Biscuits allégés en sucre

    • Grande diversité d’épices

    • Moins de sucre et de lait dans le café

    • Produits allégés : crème fraîche, lait, fromage, etc.

  • Tous à vélo

En plus d’une bonne alimentation, nous favorisons le fait de bouger, de faire du sport.

Le CARIA s’est associé à l’asbl Pro Vélo ainsi qu’au Réseau Santé Diabète pour des séances dans le cadre du projet « Tous à vélo ».

Un des objectifs principal est de permettre à notre public de se familiariser avec le vélo, outil de déplacement urbain accessible à tous, y compris aux femmes.

Les séances s’articulent autour de deux objectifs:

    • Découvrir le vélo et apprendre à rouler

    • Apprendre à rouler en ville dans la circulation

Le projet permet aux participants d’être autonome dans leurs déplacements, et ce à moindre coût. Le programme de mise en selle est progressive et collective, la formation agit comme un outil d’émancipation et de cohésion sociale autour d’une mobilité participative à vélo.

  • Souplaxion

C’est un cours de Taichi Qi gong qui commence par un centrage, une ouverture et un échauffement.
Ensuite on passe aux exercices de Qi gong pour assouplir les muscles et les articulations, faire travailler les différents méridiens en lien avec les organes.
On passe ensuite au taichi et plus précisément à la forme yang des 24 mouvements.
Les personnes apprennent à coordonner leurs membres, se concentrent sur leur respiration et mémorisent la forme.
On termine par une relaxation couchée et des tapotages sur les méridiens.
Les personnes qui viennent suivre ce cours disent mieux dormir, plus tenir compte de leur santé, se sentir en général mieux dans leur corps et leur tête.

4. Les sorties

Plusieurs fois durant l’année, il y a des sorties par groupes. Le choix est fait par les personnes du groupe avec les animateurs/trices.

Par ces activités, la mixité de genre se fait en douceur, assemblant des femmes et des hommes.

Il y a aussi les sorties de bienvenue et de fin d’année, en plus d’une sortie culturelle où tout le monde est invité.

5. Evénement de fin d’année : Créa CARIA

Créa CARIA : notre traditionnelle journée « Porte Ouverte » s’est préparée après les vacances de Pâques. Le thème est choisi par les personnes du forum des délégués.Dans les préparations comme lors de la journée, les groupes se sont mélangés, impliquant une plus grande mixité culturelle et de genre.

6. Aide sociale

  • Accompagnement social

Concerne le logement, l’emploi, les enfants, la santé, les problèmes juridiques, etc.

  • Informations sociales

Les différents sujets par exemple : une information sur le droit aux allocations de chômage, la réforme de l’assurance chômage. Parfois nous faisons appel à des personnes ressources.